Disclaimer

Le nouveau naturel - Merveilles des jardins naturels

Published on 1/23/2017 by Giardina

Du 15 au 19 mars 2017, la plus grande exposition internationale en intérieur consacrée à la vie dans le jardin convie les visiteurs à un événement hors du commun. Giardina 2017 met l’accent sur le nouveau naturel dans le domaine de l’aménagement du jardin. De prestigieux horticulteurs montreront comment mettre en œuvre cette nouvelle tendance à l’aide d’aménagements spécifiques, d’un choix méticuleux de plantes et d’un recours à des matériaux choisis. Les visiteurs pourront plonger dans cet univers du jardin au naturel et trouver l’inspiration parmi une multitude de jardins d’exposition.

La tendance est aujourd’hui aux plantations vivantes et d’aspect naturel. Les propriétaires de jardins, tout comme les propriétaires de terrasses et de balcons entendent célébrer le retour du naturel et en profiter durablement avec le moins de contraintes possible. Les architectes paysagistes disposent du savoir-faire nécessaire pour satisfaire cette demande en misant sur une préparation méticuleuse et sur des aménagements spéciaux. Le souci du naturel ne vise pas seulement les plantations. En effet, les dalles et les meubles en pierre naturelle locale, les cloisons de séparation tressées ou les sculptures en bois/métal sont également privilégiées pour composer des jardins harmonieux. Le nouveau naturel fait appel à des interventions ciblées dans les jardins: ainsi, les plantes grimpantes et opulentes qui résistent au froid comme la vigne sauvage, la clématite ou les rosiers grimpants adoucissent les angles aigus des éléments architecturaux. La présence de bosquets de caractère aux formes insolites distillera un soupçon de tension dramatique dans l’idylle du jardin domestique.

Nouvelles tendances végétales

La tendance est aux plantes qui recréent un aspect de prairie fleurie. Les plantes résistantes d’aspect délicat aux ramifications complexes et aux fleurs simples et subtiles sont particulièrement prisées. S’il était autrefois impensable de laisser en place les fleurs fanées, on choisit aujourd’hui volontairement des plantes vivaces ou ornementales qui forment de jolis calices après la floraison. De mars à novembre, les plantes indigènes à floraison précoce et les plantes non indigènes à floraison tardive offrent ainsi une nourriture bienvenue aux insectes utiles. Les vivaces persistantes arborent des noms évocateurs à l’image de l’orpin (Sedum), du gaura de Lindheimer (Gaura lindheimeri 'Whirling Butterflies'), du phlomis de Russell (Phlomis russeliana), de la mélique (Melica), du fenouil bronze (Foeniculum vulgare 'Rubrum'), de la sauge des bois (Salvia nemorosa), de l’aster feuillé (Aster ericoides) ou du roseau de Chine (Miscanthus sinensis 'Graziella').

Un naturel aux multiples facettes

L’horticulteur thurgovien Egli Grün et Winkler & Richard Naturgärten proposent deux interprétations possibles du nouveau naturel. Alors qu’Egli Grün dispose du savoir-faire pour créer des jardins naturels en dépit d’un aménagement moderne, Winkler & Richard accueille le visiteur au beau milieu d’une cour intérieure à la fois urbaine, romantique et sauvage. Les deux jardins d’exposition fusionnent les éléments modernes et les plantations naturelles pour composer de somptueux tableaux horticoles.

«Nos clients recherchent un lieu de régénération et d’énergie où ils puissent être au contact de la nature, de l’eau et du feu et vivre au rythme des saisons. Et rien n’empêche d’aménager un jardin qui soit ordonné, mais aussi dynamique, animé et naturel. Nous utilisons différentes formes de feuilles et de fleurs, des plantes solitaires expressives, des pierres naturelles locales alternant avec des surfaces naturelles et du bois d’origine suisse.» Marcel Egli, Egli Grün AG.

«Les gens se sentent comme dans un cocon dans nos jardins, parce que nous créons des espaces qui leur permettent de se retirer et d’avoir un lieu pour s’épanouir. Nous utilisons des compositions végétales à base de vivaces sauvages et de bosquets indigènes pour contredire le cliché selon lequel un jardin naturel doit être livré à lui-même. Même les jardins naturels sauvages et romantiques sont des jardins aménagés en fonction d’un plan.»
Peter Richard, Winkler & Richard Naturgärten

Dans le cadre d’une initiative de l’association suisse des entreprises horticoles JardinSuisse, l’entreprise Lustenberger Schelling Landschaftsarchitektur montre comment les responsables de l’aménagement urbain conçoivent l’espace public contemporain; les grandes places urbaines jouxtent les espaces verts naturels pour offrir aux citadins des oasis de verdure, écologiques et polyvalentes. Les sociétés horticoles Gartenpoet de Baden et Kobel Gartengestaltung de Dielsdorf ont un thème de prédilection en commun: la littérature. L’une comme l’autre mêlent à l’aménagement naturel des éléments surprenants à l’image d’un chariot à outils usagé transformé en pavillon à livres ou un banc fabriqué à partir de pierres et de vieux livres. Venu spécialement d’Italie, le paysagiste Leonardo Magatti a imaginé un jardin où des pierres de granit instaurent une oasis de calme en rupture avec l’agitation du quotidien. Cette réalisation a reçu un Gold Award lors de la dernière édition de Giardina.  

«Le naturel survient quand le jardin se fond dans son environnement. Pour cela, les contraintes liées à ce dernier doivent être mises en accord avec les vœux et les attentes de nos clients. C’est la conciliation de ces deux facteurs qui permet un aménagement naturel et de qualité au jardin.» Robin Lustenberger et Jan Schelling, Lustenberger Schelling Landschaftsarchitektur

«L’aménagement naturel du jardin réclame une approche globale. On crée les conditions de l’harmonie en utilisant des matériaux naturels de la région. La création d’un jardin naturel relève d’un processus dynamique et vivant. Il en résulte un lieu qui touche aux émotions et où l’on peut se poser.» Christoph Wegelin, poète jardinier et paysagiste naturel

L’exposition «Giardina 2017» se déroule du 15 au 19 mars 2017, à la Foire de Zurich. Horaires d’ouverture: le mercredi et le jeudi de 9 h à 20 h, le vendredi jusqu’à 22 h et le week-end de 9 h à 18 h.

Temps forts de «Giardina 2017»

•    Un concentré d’inspiration sur 30 000 m2 et une sélection inédite d’objets et de produits dédiés à la vie dans le jardin
•    Quelque 250 exposants en provenance de huit pays européens
•    Des jardins d'exposition variés, sur une surface pouvant atteindre 600 m2, dédiés à la nouvelle tendance au naturel
•    Des nouveautés et des objets extraordinaires de marques nationales et internationales conçus pour la vie dans le jardin
•    Des artisans d’art venus des quatre coins de Suisse présentent leurs pièces uniques  

Légendes des visuels:
1.    Des jardins qui concilient naturel et aménagement contemporain (photo: Giardina/Egli Grün Sirnach)
2.    Même les jardins sauvages et romantiques doivent être planifiés (photo: Giardina/jardins naturels Winkler & Richard)
3.    Un jardin naturel se fond harmonieusement dans son environnement (photo: Giardina/Lustenberger Schelling Landschaftsarchitektur)
4.    Le banc de livres surprend au milieu du jardin (photo: Giardina/Kobel Gartengestaltung)
5.    Le jardin naturel fait appel à des matériaux naturels de la région (photo: Giardina/Gartenpoet)


Download visuel

Downloads

Published under: